Monique Jean

Monique Jean vit et travaille à Montréal. Elle a étudié la composition électroacoustique à l’Université de Montréal sous la direction de Francis Dhomont.

Outre ses œuvres acousmatiques, son travail est aussi régulièrement associé à la vidéo et aux films expérimentaux, à la danse et à l’installation. Sa symphonie portuaire, « L’Appel des machines soufflantes», une commande de Radio–Canada est créée en mars 1998 dans le port de Montréal et, en 1999, elle était compositrice invitée dans le cadre de la série de concerts « Rien à voir (5)» produite par Réseaux (Montréal).

Finalistes aux concours Ciber@art (Valence, Espagne, 1999), Musica Nova (Prague, République Tchèque, 2001) et Bourges (France, 2002), ses œuvres sont jouées et diffusées lors de nombreux concerts et festivals nationaux et internationaux.

Date: 28 mars 2003

Officiel

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.