Cordillera Hildegard Westerkamp

« Cordillera» est un travail compositionnel à partir de la lecture d’un poème de Norbert Ruebsaat tiré de son livre « Cordillera». La pièce combine la voix et des sons environnementaux provenant du paysage sonore — les régions sauvages des montagnes de l’ouest canadien — qui sont à l’origine des poèmes, ce qui les remet dans leur contexte.

Cordillera signifie chaîne de montagnes. On utilise ce terme de façon générique pour désigner la chaîne continue de montagnes qui s’étend de la Tierra Del Fuego à l’Alaska. Le poème décrit l’ascension et les déplacements dans les hautes terres. Il est composé de 17 courts poèmes, ou « instantanés», portant sur des endroits spécifiques, et chaque poème trouve sa forme acoustique à mesure que la composition se déploie.

« Cordillera» porte sur le paysage, le caractère sauvage de certaines régions et sur la présence humaine et la voix en des lieux encore considérés comme arides et silencieux. C’est une tentative de rapporter à l’auditeur urbain le sens de l’espace, du temps et de l’identité acoustique dont on peut faire l’expérience lorsqu’on se détache du bruit qui encombre nos vies quotidiennes.

« Cordillera» est une commande de la Western Front Gallery de Vancouver, Canada où elle a été installée pour la première fois, dans le cadre du New Wilderness Festival à l’été 1980.

  • Année: 1980
  • Durée de l’œuvre soumise: 46:01
  • Éditeur: Inside the Soundscape (Vancouver, British Columbia)
  • Réalisation: Simon Fraser University (Burnaby, British Columbia)
  • Création: Mars 1980, Western Front (Vancouver, British Columbia)

Autres œuvres de Hildegard Westerkamp

Projet lié

  • Chuprun, Dhomont, Jean, McKinnon, Prior, Saario, Westerkamp, Wiernik
    10 pistes

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.