Chroniques de la lumière Francis Dhomont

à Annette Vande Gorne

Cette écoute impressionniste d’événements visuels — acte métaphorique, assurément — est une rêverie personnelle de la lumière sur une idée de l’artiste montréalais Luc Courchesne.
Évocation de phénomènes lumineux, de rayonnements naturels ou de multiples artefacts, l’œuvre complète comporte trois mouvements: Miroitements (8’), Artifices (10’23), Météores (12’48) (ces deux derniers enchaînés); ou, si l’on préfère, Adagio, Allegro, Presto-Finale.

Miroitements s’inspire de mutations progressives de la lumière telles qu’elles se présentent dans la nature: aurore et crépuscule, lente ascension de la lune blafarde, évolution au sol de l’ombre portée d’un nuage, reflets solaires dans une eau tranquille.
Artifices évoque les sources lumineuses inventées par l’homme, du feu primitif à la sophistication du laser. Ce mouvement procède par un changement progressif allant du désordre entropique du bruit blanc à la précision tonique du sinus.
Météores, qui conclut l’œuvre, répond au premier mouvement en le complétant. Il s’attache, lui aussi, à divers phénomènes célestes mais ceux-ci, à l’inverse des précédents, doués d’une fulgurante mobilité: comètes, pluie d’étoiles filantes, météorites. Ce mouvement procède par une très graduelle accumulation d’événements, un accroissement de la densité, un renforcement de la sensation de vitesse et d’énergie cinétique.

Évolution du lent au rapide mais aussi du calme au tumultueux, du piano au forte, du statique au mobile, de l’élémentaire au complexe.

De nombreuses matériologies ayant été réalisées au studio 123 et sur le Système numérique Temps Réel “SYTER” de l’INA-GRM (Paris), je remercie tout particulièrement Bénédict Mailliard, Yann Geslin et Daniel Teruggi pour leurs conseils inestimables.

F.D.

Commande de la Société de Musique Contemporaine du Québec (SMCQ) subventionnée par le Conseil des Arts du Canada. Création le 26 avril 1989, Montréal.

Chroniques de la lumière: C.D. et cassette UMMUS, Série “Actuelles”, UMM C 101. Université de Montréal.
Artifices: CD “The human touch”, ICMC 1994, Aarhus, Danmark. Météores: CD empreintes DIGITALes « Mouvances-Métaphores», IMED 9107/08.

Miroitements a été sélectionné par The ICMC 1995 à Banff, Alberta (Canada), Artifices a été sélectionné par The ICMC 1994 à Aarhus (Danmark), Météores a été sélectionné pour les “World Music Days 1990” à Oslo (Norvège) et par The ICMC 93 à Tokyo (Japon).

  • Année: 1989
  • Durée de l’œuvre soumise: 31:16
  • Création: 26 avril 1989, «Doppler concert», SMCQ, Spectrum (Montréal, Québec)

Autres œuvres de Francis Dhomont

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.