Slow Dance on a Burial Ground Stephen Montague

« Slow Dance on Burial Ground» est une pièce de musique concrète sur bande, réalisée à partir de performances enregistrées en studio par le compositeur avec des tambours de bois et des flûtes traditionnelles, le tout manipulé et traité au studio de montage de la radio belge IPEM, à Gand en 1983–84. Les tambours ont été conçus et fabriqués par Godfried-Willem Raes. Les flûtes et les ocarinas proviennent de Pologne, d’Angleterre et d’Afrique du Nord, le carillon éolien de Belgique et les clochettes de traîneau du XIXe siècle proviennent de B.A. Rowley Farm, de Fabius dans l’état de New York. Le son-pédale de basse fréquence a été réalisé avec l’ordinateur 4-A de l’IRCAM à Paris. La pièce a été crée le 10 juin 1984, dans le cadre d’un concert de l’EMAS (Association de musique électroacoustique de Grande-Bretagne) à l’Institute of Contemporary Art de Londres, avec la participation de la danseuse Sue Nye. La pièce est parue sur un disque comprenant des pièces de Montague en 1984, sur l’étiquette Lovely Music de New York (no VR2041).

Source: CEC / Concordia Archival Project (CAP)

Traduction: Yves Charuest

  • Année: 1983
  • Durée de l’œuvre soumise: 23:00
  • Réalisation: IPEM/BRT Ghent. Realized with funds provided by the Ralph Vaughan-Williams Trust, The British Council, and IPEM/Belgian Radio, Ghent.

Projet lié

  • CAP
    Allik, Austin, Bouchard, Calder, Crossman, Cumbo, Dal Farra, de Chevigny, Frenette, Garcia…
    145 pistes

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.