arghanum V [1990-I] Cue 1 alcides lanza

arghanum (organon, en Grecq), le nom arabe de l’orgue byzantin. Selon Ibn Khurdadhbin, écrivain du neuviéme siecle, l’instrument était doté d’un soufflet de peau et de fer; le terme “arghanum” signifié aussi mille voix.

l’œuvre a eté composé pour Joseph Petric, qui en a donné la premiére exécution dans le cadre du Sound Symposium, a Newfoundland. Le version qu’on entendra ce soir est une transcription spéciale pour le piano, en utilissant des idés melodiques et ritmiques tirés du tango El Monito (Le petit Singe) de Julio de Caro. La bande magnetique a eté realisée dans le Shelan Studios. Merci a Serge Laforest pour l’utilisation de son Proteus et pour son assistance pour la production d’une portion de la cadence pour bande, située a la moitié de la piéce.

Cette œuvre exprime la colére qu’inspire la destruction de la nature par l’homme. La premiére indication sur la partition “agitée et sauvage, avec un colére retenue” est un commentaire “sobre la belleza de lo salvaje” (sur la beauté des étendues sauvages) et sur l’exploitation et la destruction de la nature par l’homme.

Source: CEC / Concordia Archival Project (CAP)

  • Année: 1990
  • Format: Œuvre mixte
  • Instrumentation: tape
  • Durée de l’œuvre soumise: 3:53
  • Éditeur: CD availabe through SHELAN [eSp 9301-CD].

Autres œuvres de alcides lanza

Projet lié

  • CAP
    Allik, Austin, Bouchard, Calder, Crossman, Cumbo, Dal Farra, de Chevigny, Frenette, Garcia…
    145 pistes

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.