Chant de la sourde fontaine Jean-Michel Lavarenne

Le chant de la sourde fontaine met en contraste des sons synthétiques désorganisés et des sons concrets plus organisés, le tout relié par des transitions brutales.

La pièce débute par une partie informe durant laquelle des sons juxtaposés créent un rythme confus. La partie centrale fait chanter la fontaine. La dernière partie s’organise autour du son de la fontaine duquel un rythme est déduit.

  • Année: 2011
  • Genre: Électroacoustique
  • Format: Œuvre sur support
  • Matériel utilisé: Sons de synthèse et sons concrets créés, enregistrés et manipulés par l’auteur.
  • Logiciel utilisé: MaxMSP, Cecilia, Digital Performer.
  • Durée de l’œuvre soumise: 3:46
  • Réalisation: Home

Projet lié

  • Andean, Arango Valencia, Barrette, Bouchard, Boyko, Braden, Brown, Camier, Campion, Cohen…
    38 pistes

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.