Arpenter les steppes gelées Andréa Marsolais-Roy

This text is not available in English.

Arpenter les steppes gelées «Aborder [le désert] ce n’est point visiter l’oasis, c’est faire notre religion d’une fontaine.» (Terre des hommes, Antoine de Saint-Exupéry) Le climat désertique et les tempêtes de poussière (Haboob) sont les trames sur lesquelles s’appuient la vie de certains humains confrontés à l’isolement et en manque de ressources vitales. Inspirée de l’oeuvre Terre des Hommes d’Antoine de Saint-Exupéry où les acteurs sont échoués dans le désert, cette pièce est influencée par l’errance mais aussi par l’espoir... Dans un tel voyage, il y a aussi des moments où les songes semblent aussi légers que le sable emporté par le vent ou aussi lourds et saillants que les rochers. «L’une des qualités constitutives de l’étendue est sans doute le silence ou bien, pour l’auteur, ce qui se passe comme en moi-même, il me faut me hâter de saisir le sens d’un sentiment qui peut s’évanouir» (Pilote de guerre, Saint-Exupéry).

  • Year of composition: 2012
  • Genre: Electroacoustics
  • Format: Fixed media
  • Duration of the submitted work: 12:30
  • Production: University

More works by Andréa Marsolais-Roy

Linked projects

  • Arango Valencia, Basanta, Cliche, Hoff, Marsolais-Roy, Schoen, Sorce-Lévesque
    7 tracks
  • Andean, Arango Valencia, Ashton, Basanta, Bayfield, Bleau, Bolduc, Butt, Campbell, Campion…
    46 tracks

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.