Impacts discrets Pierre-Luc Lecours

L’horloge s’arrête
la nuit commence à peine
filtre la lumière
dérobe la quiétude

il y a des cris
personne n’est encore venu

— Guillaume Lebel, La voix meurt pleine

Le travail de cette pièce s’est articulé autour de l’idée de créer un système physique abstrait, mais cohérent, dans laquelle la musique évolue et réagit. Un système avec ses propres lois, une sorte de microcosme surréaliste où l’espace est soumis à une autre gravité et à d’autres lois physiques.

  • Année: 2014
  • Genre: Électroacoustique
  • Format: Œuvre sur support
  • Matériel utilisé: Prise de sons diverses et synthèse.
  • Logiciel utilisé: Pro tools 10, Reactor, Pure Data, Cecilia, Sound Grain, Kontakt.
  • Durée de l’œuvre soumise: 9:14
  • Réalisation: Home

Autres œuvres de Pierre-Luc Lecours

Projets liés

  • Barrette, Côté, Dean, Franco Murillo, Katcho, Langevin-Tétrault, Lavoie, Lecours
    8 pistes
  • Aalders, Ackerman, Arnáez, Barrette, Beauchesne, Carlone, Christie, Côté, Dean, Drweski…
    45 pistes

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.